Archives du blog

Romain Jagu, la victoire au bout du tunnel

Handicapé par une blessure en 2013 et opéré cet hiver, Romain Jagu n’a que quelques semaines d’entraînement dans les jambes. Il ne lui en a pas fallu plus pour ouvrir, samedi, son compteur victoires en 2014.

Romain Jagu n’a eu besoin que de trois courses en 2014 pour retrouver le goût de la victoire. Une victoire qui lui échappait pourtant depuis deux ans et demi. « Je suis bien content d’avoir gagné », reconnaît le coureur du VC Naintré, redescendu cette saison en deuxième catégorie après deux années au sein de l’élite amateur. Dimanche, en Gironde, il a prouvé qu’il en avait encore sous la pédale. Après avoir raté le bon coup d’une quinzaine de coureurs, il est rentré seul, avant de se retrouver dans un groupe de contre de sept coureurs à quelques dizaines de secondes d’une échappée de trois partie plus tôt dans la journée. Une fois la jonction effectuée, il a trouvé l’énergie pour filer à l’anglaise avec un autre coureur qu’il distancera finalement dans la dernière bosse. « J’espérais être en forme mais je ne pensais pas lever les bras au bout de ma troisième course de la saison », se félicite Romain.

Car l’ancien coureur de l’US Pontchâteau revient de loin. Opéré d’une artère iliaque, « la maladie du cycliste », cet hiver, il n’a repris l’entraînement qu’au début du mois de mars. Il a alors, en toute logique, sollicité Fabien Aoustin, son entraîneur de toujours, pour l’aider à retrouver une bonne condition. « C’est plus du conseil qu’autre chose, note l’étudiant en master 1 de chimie à l’université de Bordeaux. On fait simple et on reste sur les mêmes bases que les années précédentes. On a essayé de tout regrouper, la force et l’intensité, en très peu de temps pour rattraper le temps perdu. »

Désormais débarrassé de ses soucis de santé qui avaient perturbé sa saison 2013, il espère confirmer ce premier succès pour vite retrouver la première catégorie. Le championnat régional de Poitou-Charentes en juin l’intéresse. Mais pas seulement. « J’espère peser sur les courses et faire quelques Top 10 sur des courses élites. »

Image

Propos recueillis par Guillaume LEROUX 

En 2014, Romain Jagu espère oublier ses problèmes de santé

La saison 2013 de Romain Jagu s’est achevée prématurément. Dès la fin août, le coureur du V Naintré, dans la Vienne, a rangé le vélo, du moins en compétition. « Je m’étais préparé pour une manche de coupe de France DN3 mais je n’ai pas été sélectionné dans l’équipe de la Vienne », explique-t-il. « J’avais également une autre course à mon programme, mais nous n’étions pas assez nombreux pour pouvoir y participer. J’ai donc couru ma dernière course lors du dernier week-end d’août. »

Le point final d’une saison décevante en terme de résultats. « C’est très mitigé. J’ai des places de troisième, quatrième ou cinquième dans des courses toutes catégories. Mais je n’ai pas eu de gros résultats. » La faute à des problèmes de santé récurrents. « J’ai des douleurs à la jambe, au niveau de l’artère iliaque. Ça m’empêche d’être à fond dans les courses, quand il y a des attaques. Je le ressens aussi beaucoup dans les contre-la-montre. » L’intersaison devrait ainsi lui permettre de se remettre sur pied. «  Je vais à Lyon dans quelques jours pour passer des examens en vue d’une opération », note le jeune coureur de bientôt 23 ans, également étudiant à Bordeaux. «  J’espère pouvoir être opéré en décembre. »

Après être passé sur le billard, il devra observer environ un mois de repos total avant de reprendre l’entraînement et d’aborder la saison 2014. « Je vais redescendre en deuxième catégorie. Ce n’est pas plus mal pour reprendre. L’objectif de l’année sera de retrouver un bon niveau et de remonter en première catégorie. » Le coureur entraîné par Fabien Aoustin, qui vient de terminer sa dernière saison en espoir, continuera de rouler sous les couleurs du Vélophile naintréen.

Image

Propos recueillis par Vivien Leroux

Stage Val d’Isère

Du dimanche 26 mai au samedi 1er juin, Bryan Coquard et Romain Jagu, encadrés par leur entraîneur Fabien Aoustin ont effectué une semaine de stage en altitude à Val d’Isère (Savoie). Récit en quelques clichés d’un séjour de travail pour attaquer de la meilleure des manières la deuxième partie de saison.

photo 1 stage

 

Depuis plusieurs années, différents athlètes et équipes sportives se rendent à la montagne et notamment à Val d’Isère pour des stages d’acclimatation. « Bien plus qu’une semaine au vert et en altitude, l’objectif de cette semaine était l’entretien des capacités aérobie dans un lieu qui change de notre Bretagne », précise Fabien l’entraîneur de Bryan Coquard et Romain Jagu. Après une semaine passée à Val d’Isère,  nous recommandons ce lieu pour grimper de grands cols de renom et plus particulièrement notre gite d’accueil : « ancolie » idéal pour passer un moment convivial entre sportifs.

 

photo 5 stage

Romain et Bryan ont pu profiter du beau temps du début de semaine pour enchaîner les grandes sorties.

photo 3 stage

Ils ont diminué leurs sorties en fin de semaine mais sont restés très motivés pour enchaîner les kilomètres, et ce malgré la neige.

photo 2 stage

 

 

Durant cette semaine, de grands efforts furent apportés à la récupération, par l’hydratation bien sûr, par le sommeil, mais également  par les massages et l’alimentation. Ces point sont essentiels afin que l’organisme s’adapte à la charge de travail effectuée durant cette semaine  mais surtout pour que les coureurs ré-exploitent très rapidement tous les intérêts de leur séjour en montagne.

photo 4 stage

 

Le rôle de Fabien était essentiellement un soutien logistique en voiture. Cependant, il lui est arrivé à plusieurs reprises d’enfourcher son vélo pour être au contact de ses coureurs. Il n’a toutefois jamais pris part à l’intégralité des sorties.