Archives du blog

Une année de transition pour Bastien Gauchot

Bastien

Victime d’une mononucléose l’été dernier, Bastien Gauchot veut retrouver le rythme pour espérer monter en deuxième catégorie d’ici à la fin de la saison.

On n’a pas beaucoup vu Bastien Gauchot en course durant les deux dernières années. Très occupé par des études de philosophie qu’il mène à Paris et fortement handicapé par une mononucléose à partir de l’été dernier, le coureur de l’UC Nantes retrouve peu à peu ses sensations. « J’ai fait six courses depuis le début de saison, raconte-t-il. J’étais malade pendant les deux premières mais sur les suivantes, j’ai eu le sentiment que les sensations revenaient. » Sa quatrième place à une 2,3,J à Ste-Luce-sur-Loire – La Roche-Blanche en atteste. Vainqueur à La Limouzière (3,J) en juin dernier, l’étudiant a enchaîné les courses pendant les dernières vacances scolaires pour reprendre le rythme et tenter de renouer avec la victoire.

« Cette saison, je n’ai pas vraiment d’objectif précis, ajoute Bastien. J’ai par contre la volonté de bien marcher pour essayer de retrouver une équipe de DN3 la saison prochaine. » Pour cela, il souhaiterait « vite remonter en deuxième catégorie » et « retrouver un niveau de compétition assez acceptable sur des courses de premières catégories en fin de saison ».

Toujours entraîné par Fabien Aoustin, salarié de l’Académie du Cyclisme et de l’entraînement, Bastien, faute de pouvoir rentrer régulièrement en Province, peaufine sa préparation en région parisienne. « Il y a deux circuits sur Paris complètement coupés de la circulation, moi je vais souvent sur circuit de Longchamp, près du bois de Boulogne. C’est une boucle de 4km, c’est un peu monotone, on a vite fait le tour, mais je trouve toujours des gens avec qui rouler et on n’est pas embêtés par les voitures. »

C’est sur cette portion de route que le coureur de l’UC Nantes va préparer deux courses qu’il a déjà coché sur son calendrier : les championnats départementaux et régionaux de troisième catégorie, les 8 et 22 mai. « Ce ne sont pas vraiment des objectifs mais en principe, je ne devrais pas être trop mal à ce moment de la saison. L’idéal, ce serait d’être en forme début mai. » Libéré de ses obligations scolaires, il pourra ensuite consacrer plus de temps au cyclisme. L’été promet d’être chaud pour Bastien Gauchot.

Pour Bastien Gauchot, place aux études la saison prochaine

Le jeune coureur de l’UC Nantes coaché par Fabien Aoustin a terminé fin septembre sa deuxième saison dans les rangs juniors après une première année quasi blanche en raison de pépins physiques.

Une saison qu’il qualifie de « pas trop mal. J’avais deux objectifs principaux : en juin, le championnat régional de contre-la-montre par équipes et le championnat régional, mi-juillet. On a gagné le régional par équipes en faisant 6e au niveau national. Mi-juillet, ça s’est moins bien passé mais c’était une semaine après le bac. Dans l’ensemble, c’est correct. »

A 18 ans, Bastien Gauchot entrera l’an prochain dans la catégorie espoir, toujours licencié à Nantes, même s’il étudie désormais en classe préparatoire à Paris. « Avec le vélo sur Paris, je peux rouler 3-4 fois par semaine mais pour les courses ce sera quand je pourrais et surtout pendant les vacances scolaires. » Durant deux ans, les études devraient ainsi prendre le pas sur la compétition. «  Je verrais comment gérer au mieux avec les études. Je n’arrête pas le vélo mais pendant deux ans il sera un peu entre parenthèses. »

Difficile, vu le contexte, d’aborder l’année 2014 très ambitieux. «  L’idée sera surtout de ne pas perdre trop mon niveau », explique Bastien. Pour cela, son programme hivernal précis reste encore à définir. « Je n’ai pas de préparation spécifique pour l’instant. J’attends de voir un peu comment ça va se passer avec les études. »

Image

Propos recueillis par Vivien Leroux. 

Regroupement d’été à l’ACE

Deux coureurs de l’association : Bastien et Jean se sont regroupés chez Fabien, leur entraîneur, pour deux jours de stage. Au programme : vélo dont une séance derrière scooter, évaluation intermédiaire, natation et bien sûr Tour de France, période oblige !

Retour en image sur ces deux jours :

regroupement

 

Jean, Bastien et Fabien ont pu profiter de la météo clémente pour enchaîner les sorties de vélo.

Scooter

La sortie derrière scooter était la séance la plus importante de ce regroupement, belle découverte pour Jean, confirmation de l’intérêt de ce genre d’exercice pour Bastien.

piscine

Entre chaque séance de vélo, les passionnés de cyclisme se sont retrouvés en piscine. L’objectif était la découverte de la natation sportive pour Jean, afin d’utiliser cette discipline un jour pour le renforcement musculaire. Bastien, lui travaillait le haut du corps lors de ces séances de natation. Avec cette chaleur, le but était aussi de se détendre un peu dans l’eau.

Tests

Fabien a profité de ce moment ensemble pour mesurer l’évolution de l’état de forme de ses athlètes par la mise en place d’évaluation intermédiaire.

TDF

Les trois passionnés se sont bien évidemment retrouvés devant le Tour de France pour récupérer ! Il a même été compliqué de décoller pour la dernière séance de vélo hier pendant l’étape de l’Alpes d’Huez.

Bastien bachelier !

Toute l’équipe de l’ACE tient à féliciter Bastien qui vient d’atteindre son objectif principal de la saison : obtenir le BAC.

Grace à son travail et son sérieux, Bastien obtient ce diplôme avec une mention très-bien et une moyenne de 18/20.

Bastien prouve que l’on peut concilier les études et les entraînements dans un but de performance.

A l’heure des tests

La saison est commencée depuis un mois pour la plupart de nos coureurs : les courses s’enchainent, les premiers objectifs se rapprochent. Pour toutes ces raisons, les entraînements deviennent de plus en plus spécifiques.

Dans ce cadre, Bastien a réalisé vendredi soir un test pour déterminer sa puissance maximal aérobie (PMA). Il en a était de même pour Bryan, Romain et d’autres coureurs de l’ACE il y a quelques semaines.

L’analyse des résultats de ce test permet à Fabien, entraîneur de Bastien, de lui proposer un entraînement beaucoup plus précis et adapté pour son futur mésocycle.  Ce mésocycle sera consacré au développement de sa PMA.

Souhaitons-lui bon courage pour ces quelques semaines de travail.

Image

Bastien durant une phase de récupération de son test.

Bastien Gauchot, le Bac avant le vélo

Pour continuer sur notre série d’article de présentation des coureurs de l’association, découvrez aujourd’hui: Bastien GAUCHOT.

Le coureur de l’équipe junior de l’UC Nantes aura deux objectifs en 2013 : obtenir son baccalauréat et goûter de nouveau à la victoire après une année 2012 perturbée par une blessure.

Bastien Gauchot a renoué avec la compétition dimanche aux Interclubs à Marzan. Pas de victoire pour le coureur de l’UC Nantes Atlantique (finalement 36e) mais de bonnes sensations qui confirment les espoirs placés en cette saison 2013.

Après une saison 2012 délicate causée par des douleurs récurrentes au genou, Bastien Gauchot, 18 ans depuis la semaine dernière, aborde l’année avec ambition. « Je ne me suis pas encore réellement fixé d’objectifs, précise-t-il. On verra en fonction de mes résultats et de mes examens. » Elève de Terminale L au Lycée Camus à Nantes, il prépare son bac avec rigueur et n’entend surtout pas tirer un trait sur son diplôme pour quelques bons résultats sur le vélo. « Avec mon entraîneur, on travaille quand même pour être en forme sur deux ou trois Nationales Juniors. On affinera le calendrier selon les premiers résultats. »

Après avoir travaillé avec Thierry Morinaud, il s’entraîne désormais avec Fabien Aoustin. « On a commencé en novembre, raconte-t-il. Ce que j’aime bien avec l’Académie c’est le fait qu’il y ait un groupe d’entraîneurs qui ont chacun un point de vue sur l’entraînement. J’ai besoin de conseils pour bien l’optimiser et pour le travail spécifique. »

Désormais en Juniors 2 au sein d’une équipe nantaise également ambitieuse, Bastien Gauchot entend se mettre en évidence rapidement. Histoire de se voir récompensé de sa grosse préparation hivernale et de lancer la saison 2013 de la meilleure des manières.

Image

Propos recueillis par Guillaume LEROUX

%d blogueurs aiment cette page :