Iris Sachet, les études avant tout


Iris 2016La sprinteuse nantaise, qui a changé d’équipe cet hiver, donnera jusqu’à cet été la priorité à ses études. Elle ambitionne ensuite de briller avec sa nouvelle formation ou sous le maillot de l’équipe de France.

Cette saison, Iris Sachet a troqué son maillot du Nantes Doulon VS pour celui de l’équipe DN17 Poitou-Charentes. Une formation de l’élite féminine qui devrait lui permettre de se confronter plus régulièrement au très haut-niveau. « J’ai une vraie équipe où l’on bosse les unes pour les autres, se réjouit-elle. On a en plus un programme sympa avec quelques courses de niveau international. » Il y a un mois, à Chambéry, c’est d’ailleurs sa coéquipière Marjolaine Bazin qui s’est imposée lors de la première manche de la Coupe de France.  » J’étais bien placée pour la gagne mais j’ai cassé ma roue à 500 mètres de la ligne, raconte Iris. Ce n’était que ma deuxième course de la saison. »

Si Iris court peu cette saison, c’est que son emploi du temps ne lui en laisse guère le temps. Désormais en Master 2 de Staps à l’université de Nantes, elle fait de sa réussite scolaire une priorité. « Cette année, je vais beaucoup plus privilégier les études pour ne pas rater mes examens, reconnaît-elle. J’aimerai ensuite décrocher une thèse pour pouvoir faire de la recherche. » Un sacré programme, bien plus précis que son calendrier cycliste. « J’avais un objectif en mai en Chine avec l’équipe de France mais le déplacement a été annulé, regrette-t-elle. D’ici cet été, je n’aurai donc pas trop d’objectifs si ce n’est celui de prendre du plaisir à faire du vélo. Je ferais au mieux, ça, c’est certain. »

Cet été, Iris, libéré provisoirement de ses contraintes scolaires, mettra de nouveau le vélo en tête de ses priorités avec des courses à cibler avec son entraîneur, Fabien Aoustin. « Il y a la Course by le Tour sur les Champs à laquelle j’aimerai participer comme l’année dernière et aussi peut-être la Route de France ou d’autres courses avec l’équipe de France. Je calerai tout ça une fois que j’aurai terminé les cours. »

Vainqueur à quatre reprises la saison passée, la sprinteuse s’attend à connaître moins de réussite en 2016. Pour elle, l’essentiel est ailleurs. Mais aux beaux jours, lorsque cahiers et stylos auront été rangés au fond du tiroir, on devrait de nouveau là retrouver au plus haut des classements.

Advertisements

Publié le avril 13, 2016, dans actualité, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s