Les deux casquettes de Sébastien Grédy


Le directeur sportif du SCO Dijon a rejoint l’association après avoir passé son DEJEPS CT d’entraîneur à Poitiers.

C’est une condition « sine qua non » imposée par la fédération : pour exercer en tant que directeur sportif (DS) en DN1, le brevet d’Etat d’entraîneur de cyclisme traditionnel est obligatoire. Sébastien Grédy n’a donc pas vraiment eu le choix. « Je ne vois pas bien le rapport entre le DE et le fait d’être DS, concède l’ancien coureur. Les deux choses n’ont pourtant pas grand-chose à voir. » Qu’importe, Sébastien a pu mettre à profit cette opportunité pour élargir sa palette de compétences. « En parallèle de mon rôle de DS, j’entraîne deux de mes coureurs du SCO. » Preuve qu’il apprécie aussi sa nouvelle casquette. « Quand j’étais coureur, je m’intéressais pas mal à l’entraînement. Et puis j’ai eu Julien Pinot (coach de la fdj.fr) comme entraîneur. Il m’a présenté son approche plus scientifique. »

L’ACE lui permet d’ouvrir ses horizons. « J’ai rejoint l’association comme deux amis, Rémy Deutsch et Xavier Pérez. Rémy a une vision assez scientifique également. Avec l’ACE, et notamment Fabien, l’approche est complètement différente, la préparation passe par la pratique de plusieurs sports. C’est important de prendre en compte les expériences de tout le monde. Dans ce secteur, rien n’est jamais figé. »

Bien occupé par ses responsabilités de DS dans un club de DN1 et habitant Grenoble, Sébastien est obligé de travailler un peu à distance de ses deux protégés. Même s’il les voit en course le week-end. « Je ne peux pas faire comme Fabien, qui est vraiment proche de ses coureurs, va rouler avec eux. Ce n’est pas le même travail, je n’ai pas leur ressenti en direct. Mais je les vois évoluer. »

Désormais entraîneur et DS, Sébastien Grédy ne regrette pas son passage par Poitiers et les contacts avec ses différents collègues. « ça m’a apporté plein de choses », concède-t-il. A tel point qu’il entend bien conserver ses deux activités. « On est deux DS, ça me laisse un peu de temps pour entraîner… »

sebastien-gredy-espere-que-les-coureurs-dijonnais-passeront-un-nouveau-cap-photo-jerome-roblot

Propos recueillis par Vivien Leroux

Publicités

Publié le octobre 10, 2014, dans Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s