Jean Pasquier, 2014 déjà en tête


Nouveau venu à l’Académie, Jean Pasquier, un cadet deuxième année, pense déjà à la saison prochaine qui le verra évoluer chez les juniors.

Pour Jean, devenir coureur cycliste était une évidence. Comme beaucoup de jeunes de Chambretaud, ville vendéenne de basket, il s’est un temps essayé au ballon orange mais sa passion pour la bicyclette a vite repris le dessus.  » Dans ma famille, on n’a jamais été très vélo mais moi j’ai toujours voulu en faire « , se souvient-il. A six ans, il troque donc son VTT pour un vélo de course et une licence au club de La Verrie, à quelques kilomètres de chez lui. Depuis, il a toujours les mains solidement accrochées sur les cocottes.

Licencié au VC Herbretais, il entamera en 2014 sa onzième saison de cycliste. Une saison qu’il prépare déjà avec sérieux. Pour celà, il a choisi de collaborer avec Fabien Aoustin, entraîneur de l’Académie du Cyclisme et de l’Entraînement, rencontré par le biais d’un ami.  » Je voulais trouver quelqu’un pour me perfectionner dans le vélo. Voilà six semaines que nous travaillons ensemble et ça se passe très bien. Avant, je roulais pour rouler, maintenant les entraînements sont plus poussés. On a commencé des programmes et il y a plus de spécifique. J’ai déjà l’impression d’avoir pris un peu de muscles depuis que j’ai commencé à travailler avec Fabien. « 

Jean et Fabien pensent déjà à la saison prochaine. Pas encore victorieux cette saison malgré quelques places d’honneur, le coureur de 16 ans s’est quand même fixé quelques objectifs pour la saison 2013 : les dernières manches du Trophée Madiot et du challenge Thomas Voeckler.  » J’en ai fait un objectif «  confirme Jean au sujet de la course paraînée par le coureur d’Euopcar.  » On a gagné la première manche qui était un contre la montre par équipes et j’ai terminé quinzième de la deuxième épreuve. J’espère marcher sur les deux dernières. » Treizième du classement général, il attend impatiemment les manches de La Féneraie le 15 aout et celle de La-Chaize-le-Vicomte le 29 septembre pour se mettre en évidence.

Grâce à son physique de poids plumes (1,77m pour 58 kilos), Jean Pasquier passe, de son propre aveu  » très bien les bosses. » Coureur offensif, il n’est pas du genre à trainailler en queue de peloton. « Je ne suis pas passif pendant les courses. Je vais de l’avant, ça ne marche pas à tous les coups mais j’essaye souvent d’attaquer. »
Lui, comme son entraîneur, espèrent que cette mentalité offensive perdurera la saison prochaine. Histoire qu’il confirme chez les juniors, les bonnes dispositions de ses années cadets.

 

Photo Jean P

 

Propos recueillis par Guillaume Leroux 

Publicités

Publié le juillet 2, 2013, dans actualité, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s